Google+ Followers

lundi 5 décembre 2011

Le light bien sur, mais pas celui de l'agrobusiness!

Dans le Point (http://www.lepoint.fr/invites-du-point/laurent-chevallier/pour-en-finir-avec-le-light-29-11-2011-1401719_424.php#depot_commentaire) un article sur l'alimentation et non la nutrition comme s'est souvent abusivement et pompeusement claironné fait un timide procès du light...
Je cite cet article car il est un exemple de la pensée circulaire des nutritionnistes conventionnels que je préfère nommer alimentologues.
Après avoir encensé le light pendant les années du sans graisse sans gras, ils le dénoncent maintenant ce qui fait quand même quelques pages dans les journeaux... 



Quelques exemples qui démontrent aisément qu'il faut penser autrement l'alimentation et en particulier y intégrer la médecine évolutionniste c'est à dire envisager les changements considérables des aliments que nous consommons à la lumière de notre génomique.  Sommes nous adaptés à cette alimentation?.


1/ les résultats des recommandations nutritionnelles conventionnelles sont très médiocres. Poids, obésité, diabète progressent et ce aussi chez les jeunes. Il faut savoir se remettre en question et ne pas systématiquement accuser le patient... Sans mentionner que la restriction calorique est nécessaire on trompe le consommateur. C'est le vieil adage "se lever de table avec la faim" qui se traduit en langage de neurophysiologie: ne pas aller au bout de la satiété. Donc light sur les calories. Et les calories aujourd'hui c'est surtout les hydrates de carbones, les sucres qui n'ont pas le gout sucré.


2/ "supprimer le gras" ou le diminuer est une imbécillité sur le principe et c'est bien prouvé depuis 20 ans. Le gras est bon! Bien sur je parle du gras des viandes, du gras des poissons, du beurre en quantité raisonnable c'est à dire sans forcer sa satiété et sans le détruire en le faisant cuire à toute force. Les graisses saturées ne sont pas responsables des maladies cardiovasculaires qu'on se le dise... Donc pas light sur le gras, mais en revanche ne pas cuire les graisses est essentiel.


3/ "supprimer ou remplacer le sucre " est le même genre d'imbécillité. Il suffit de réduire drastiquement les produits industriels (solides et liquides) pour voir la quantité de sucre diminuer et surtout diminuer les amidons (pain, pates, gateaux, biscuits,,pomme de terre) qui sont inutiles chez les personnes sédentaires... Je sais on vous a dit qu'il fallait des "féculents" et bien les féculents cela ne veut rien dire (il faut bien différencier les amidons des céréales et les légumineuses, fèves haricots...) et en plus vous n'en avez presque pas besoin car vous êtes sédentaire... Donc light sur les produits industriels et sur les amidons en général.
4/ J'ajouterais un point sur la stevia. Il est malheureux que dans ce pays certains s'acharnent à devenir xénophobe sélectivement... La stévia n'est pas un problème parce qu'elle est produite en Chine (lire l'article du point pour comprendre...)! Quand comprendra -t-on que les chinois sont des gens intelligents, travailleurs, inventifs et aussi futés que les endettés d'européens? D'ailleurs vous pouvez cultiver la stévia chez vous dans votre jardin ou sur votre terrasse... Vous mettez les feuilles dans votre thé et le tour est joué! La question est au niveau cérébral là aussi il ne faut pas abuser car VOUS ENTRETENEZ UN GOUT SUCRE PERMANENT QUI FAUSSE LES SIGNAUX ENVOYES A VOTRE CERVEAU ET MODIFIE VOS PREFERENCES ALIMENTAIRES... Donc la stévia oui mais avec modération... de Chine ou d'ailleurs c'est la même molécule qui donne le gout sucré et préférentiellement des feuilles plutôt que de l'extrait.


5/ Un petit conseil pour finir, un commentaire dans l'article du Point vante le sirop d'agave... Et oui le manque d'information pertinente est à l'origine des comportements alimentaires les plus dangereux... Le sirop d'agave c'est du fructose avec du glucose et quelques acides aminés et molécules de Maillars car c'est un produit chauffé. Le fructose est un sucre qui élève vos triglycérides vous rend obèse et transforme votre foie en foie gras... alors restez à l'écart.
La santé c'est l'information et pas le nombre de scanners que vous passez dans l'année...

Aucun commentaire: