Google+ Followers

lundi 2 avril 2012

Chronique de l'invasion sucrée de basse intensité (2)

Je poursuis cette énumération qui démontre une action concertée visant à sucrer les goûts et ainsi à habituer notre cerveau au gout sucré et à créer une éviction des produits non sucrés. Ce sucrage produit aussi  une augmentation de la consommation de ces produits car les repères gustatifs des goûts protéiné, amer, ou autres sont perdus et ne jouent plus leur rôle dans la satiété.
Le foie gras chez Auchan.
Un seul produit ne contient pas de sucre. Tous les autres (soit plus d'une vingtaine de produits) contiennent du sucre.
Mais reconnaissons que les supermarchés sont très transparents, dans d'autres points de vente ce n'est pas mentionné pas plus que le nitrate de potassium...

Aucun commentaire: