Google+ Followers

jeudi 19 avril 2012

Quelques vérités élémentaires en alimentation!

Je rappelle que les soi-disant nutritionnistes de nos médias sont simplement des vendeurs de soupe à maigrir. Je rappelle que les "politiques" de santé publique en "nutrition" sont un fantastique échec et que si un médicament produisait des résultats même approchants il serait retiré du marché et l'industriel poursuivi pour contrefaçon...
Voilà pourquoi il ne vous diront pas ce qui suit...
En conséquence il faut être très contrariant et surtout rappeler quelques faits physiologiques simples.
1/ L'organisme s'adapte très vite à la restriction alimentaire.
Quand vous réduisez votre prise alimentaire pour perdre du poids l'organisme allume les signaux d'une famine proche et possible. Dans ces conditions la perte de poids sera entravée partiellement par le réduction de la dépense énergétique générée par ce mécanisme d'adaptation. Il faut donc l'intégrer dans vos constatations. Ce qui ne signifie pas qu'il ne faille pas réduire l'apport calorique, c'est au contraire la base...
2/ Tous les régimes qui induisent une perte de poids sont peu ou prou hyper-protidiques.
Quand vous passez à un régime hyper-protidique vous perdez d'abord de l'eau et vous pouvez avoir des muqueuses plutôt sèches c'est physiologique mais cela explique aussi les pertes de poids initiales assez extraordinaires.
3/ Je ne peux pas réduire les sucres, comment maigrir autrement?
Si vous ne perdez pas de poids parce que vous ne "pouvez pas" réduire les hydrates de carbone ne cherchez pas vous êtes fortement sugar addict... Ne cherchez pas une autre méthode pour perdre du poids mais faites le nécessaire pour supprimer les hydrates de carbone des amidons en ne gardant que quelques fruits crus.
4/ Je ne peux pas réduire les sucres, j'essaie le sport?
Si vous ne pouvez pas réduire les hydrates de carbone ne comptez surtout pas sur l'activité physique pour perdre du poids... Il vous faut des heures de jogging par jour pour perdre un kilo et quelques minutes pour manger à grand appétit des amidons (pain, pâtes et pizzas ou biscuits) et prendre le double de ce que vous avez dépensé...
5/ Dans la phase où vous aurez atteint vos objectifs de poids vous pouvez réintroduire quelques amidons.
Toutefois méfiez vous des sucres rapides et surtout de ceux qui ne sont pas sucrés, ils vous feront reprendre du poids et ce d'autant plus que vous êtes insulinorésistant ce qui bien sur n'est pas inscrit sur votre acte de naissance. La farine blanche est un sucre rapide... les amidons les plus surs sont les patates douces, les bananes et l'igname.
6/ Le surpoids ce n'est pas la grippe.
Qu'est ce à dire? Simplement qu'après la grippe c'est fini alors qu'après la perte de poids si vous reprenez vos habitudes (en clair si vous remettez les mêmes produits dans le caddie qu'avant le régime) et bien les mêmes causes produisant les mêmes effets et même un peu plus avec l'âge vous allez reprendre les kilos perdus.
7/ Manger la nuit ne fait pas grossir.
Évidemment c'est une question de balance énergétique. Si vous mangez la nuit en plus de vos repas de la journée vous stockez, si vous mangez la nuit ce qu vous n'avez pas mangé au diner parce que vous avez sauté le repas il n'y aura pas d'incidence. En revanche les études scientifiques ont montré que ceux ou celles qui mangeaient en permanence dont la nuit était atteints de boulimie... Manger la nuit en plus du jour est un marqueur de comportement alimentaire, rien de plus. Ce n'est pas l'obscurité ou l'ampoule électrique qui font grossir...
8/ Le sucre est dangereux.
C'est trompeur de poser le problème de cette façon. En effet l'immense majorité des sucres que nous mangeons ne sont pas sucrés et la majorité l'ignore, il s'agit des amidons (issus essentiellement de céréales). Si on met dans son caddie des fruits frais c'est 95% d'eau et quelques % de sucres mais c'est sucré au gout! Si on met des pâtes du pain du riz des pizzas et des biscuits c'est plus de 50% de sucres non sucrés...
Faites vos jeux.

Aucun commentaire: