Google+ Followers

dimanche 20 octobre 2013

Pollutants and obesity: negative link as a whole and some pollutants more implicated

Figure 1. Relationship between age and sumPCB serum levels in the entire group (n = 144).
Un article récent du journal Plos one décrit les caractéristiques d'une population de consommateurs d'aliments biologiques. Il s'agit de consommateurs qui ont été sollicités et qui ont fait l'effort de communiquer sur la plate-forme des auteurs pour enregistrer leur consommation et leurs caractéristiques de santé.
Dans cet article les auteurs mentionnent la possibilité d'une interférence entre les polluants présents dans les aliments et l'obésité. Il s'agit d'expliquer pourquoi la cohorte de consommateurs de produits biologiques présente 1 IMC est inférieure à celui des consommateurs de produits non biologiques. Il n'y a dans cet article aucune corrélation possible avec des causes puisqu'il s'agit d'une statistique descriptive d'une population qui s'est spontanément déclaré et qui a fait l'effort d'enregistrer des données. En particulier il n'a pas été réalisé de mesures du taux de polluants dans le sens ou dans les tissus des consommateurs de produits biologiques et des autres consommateurs. D'une manière générale les différences entre les 2 groupes de consommateurs, dans cette étude sont très fortement liées à des différences culturelles, d'éducation et d'information. 
Dans 1 travail de 2011 publiés dans Obesity  Évelyne  Dyrinck a corrélé dans 1 étude rétrospective les taux d'obésité et le contenu de polluants dans le sang.
Sur cette figure numéro 1 on voit très bien que l'exposition à l'environnement explique la croissance du taux de polluants en particulier les PC des dans le sérum. Ces polluants qui à l'âge de 20 ans sont en moyenne inférieure à 100 ng par grammes de lipides sont supérieurs à 300 à l'âge de 60 ans. Compte tenu de l'existence d'autres polluants que les PCB il paraît tres importants de réaliser des études plus précises sur l'accumulation des différents polluants au cours de la vie et sur les effets qu'ils peuvent avoir au niveau des pathologies en particulier les grandes maladies chroniques. Quoi qu'il en soit s'agissant de l'obésité  il faut retenir qu'il existe 1 corrélation négative entre IMC et compte tenu de polluants dans le sens chez les patients obèses. Plusieurs explications peuvent être avancées en particulier le caractère lipophile des PCB.  En revanche il semble que certains polluants soient eux corrélés aliènent sécher les patients obèses.

Aucun commentaire: