Google+ Followers

jeudi 10 mai 2012

Les sondages sur les régimes ne sont pas des preuves, simplement de la pub!

 Le journalisme à la française est un monde clos où la science n'a pas d'impact. Cet article du Figaro et l'étude nutrinet-santé en sont un exemple.
D'abord les partenaires avec tous les grands de l'agro-alimenatire derrière un paravent académique: https://www.etude-nutrinet-sante.fr/fr/common/partenaires.aspx
Qui peut douter de ces braves gens dans le domaine de la nutrition, et surtout de leurs "nombreuses actions"?
  • Les artisans boulangers et la Confédération Nationale de la Boulangerie par la distribution d’affiches chez 34 000 boulangers
  • Les détaillants en fruits et légumes et l’Union Syndicale des Détaillants en Fruits, Légumes et Primeurs par la distribution d’affiches chez 2000 détaillants
  • Les artisans bouchers par la distribution d’affiches chez 20 000 bouchers
  • La Confédération Générale de l'Alimentation en Détail (CGAD) sur son site Internet
  • Oh my Food ! sur son site Internet
  • UNILEVER pour ses nombreuses actions
  • L’APRIFEL/INTERFEL sur leurs sites Internet
  • SODEXO par la distribution d’affiches dans ses restaurants collectifs
  • L’Association de la restauration Collective en Gestion Directe (CCC) par la distribution d’affiches dans les restaurants d’entreprise et sur son site Internet
  • Le groupe "Les Mousquetaires" par la diffusion du spot NutriNet et ses nombreuses actions
  • Syndifrais sur son site Internet
  • Bonduelle pour ses nombreuses actions
  • FERRERO dans son magazine et sa distribution de tracts
  • ANSAMBLE  sur son site Internet
  • DANONE et Danone Research pour leurs nombreuses actions
  • Intermarché sur son site Internet
  • Yoplait dans son magazine
  • Casino sur son site Internet
  • API Restauration sur son site Internet
  • St Hubert pour ses nombreuses actions
  • Le Groupe Soparind Bongrain
  • Le Groupe Merisant
  • Lesieur
  • Orangina Schweppes
  • Nestlé sur son site Internet
  • Le Groupe McCain
  • PAUL sur son site Internet
  • Le Groupe Bel sur ses sites Internet et intranet
  • SERVAIR et ses filiales par leur affichage, leur distribution de tracts et leur relais par mails
  • Le groupe SEB
  • L’UPPIA sur ses sites laconserve.com et conserve-nutrition.com
  • Buffalo Grill
  • Charal
  • Le groupe Carrefour

Ensuite la conception: on ne se base  pas sur des critères objectifs mais éminemment subjectifs qui sont l'opinion que les gens se font d'un régime...
Quels sont les objectifs?

"Objectifs de l’étude

L’objectif général de cette étude est de mieux évaluer les relations entre la nutrition et la santé et de comprendre les déterminants des comportements alimentaires.

Il s’agit d’étudier, sur un large groupe de personnes vivant en France :
  • Les comportements alimentaires et leurs déterminants en fonction de l’âge, du sexe, des conditions socio-économiques, du lieu de résidence, etc.
  • Les relations entre les apports alimentaires, l’activité physique, l’état nutritionnel et la santé. Tous les grands problèmes de santé seront étudiés, entre autre l’obésité, l’hypertension artérielle, le diabète, les dyslipidémies, les maladies cardiovasculaires, les cancers, etc.
Le but de cette étude est d’identifier des facteurs de risque ou de protection liés à la nutrition pour ces maladies, étape indispensable pour établir des recommandations nutritionnelles permettant de prévenir le risque de maladies et d’améliorer la qualité de la santé de la population actuelle et des générations futures."
On reste consterné quand on sait que des travaux par milliers sont publiés sur le sujet dans des revues où faire passer un papier est soumis à un comité de lecture qui critique....

Là malgré l'abondance des collaborations on ne discerne pas la rationalité.


Enfin rappelons ce que se propose de faire cette enquête d'opinion concerne l’alimentation et la santé et non pas la nutrition....
Autant dire que cela n'a aucune valeur sinon marketing!

Enfin l'imprécision, comment croire qu'il s'agit d'autre chose qu'un sondage d'opinion de mauvaise qualité quand on parle d'évaluer un "régime maison"?





http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/05/09/18165-surpoids-effets-compares-regimes

1 commentaire:

Raphaelle a dit…

Bonjour,
Pourriez-vous me communiquer une adresse mail ? Je voudrais vous inviter à participer à un débat en ligne sur les régimes des français.
http://www.newsring.fr/societe/840-regime-faut-il-revenir-aux-canons-de-beaute-de-la-renaissance/reperes
Merci !