Google+ Followers

samedi 5 décembre 2009

Comment maigrir quand on est sédentaire?














De nombreuses personnes qui sont en surpoids avec ou sans diabète cherchent à maigrir. Il est assez facile de constater que les remèdes conventionnels et les régimes habituels ne marchent pas. Les thérapeutes ont beau jeu de dire que c'est essentiellement parce que les patients ne sont pas observants. La réalité est différente. Certains patients ne sont pas observants mais la majorité le sont tout au moins des consignes qui leur sont données.
En réalité ce sont les thérapeutes qui globalement sont dans l'erreur!
De la même façon que l'époque est au relativisme des idées, la diététique est envahie par des recettes et non par les faits.
1/ La restriction calorique est essentielle à tout amaigrissement et aussi à la santé.
2/ Elle doit s'effectuer par la suppression prioritaire des aliments industriels (tout ce qui n'est pas frais) et des amidons. Cette suppression doit être totale chez le sédentaire.
3/ La faim doit être assouvie par des aliments très riches en fibres. Les feuilles remplissent bien ce rôle et c'est la salade peu assaisonnée d'huile qui peut remplir l'estomac sans apporter de calories. Il faut la faire volumineuse variée et goûteuse. Les autres légumes et efflorescences sont à privilégier lors des achats de courses. Je veux parler des épinards, blettes, cardes, fleur de brocoli et méristème du chou-fleur, chou vert ou rouge etc.
4/ Les amidons (pain, pattes, riz, haricots, lentilles, pollenta, mais aussi biscuits, pâtisseries, viennoiserie…) et autres doivent être supprimés totalement de même que les fromages secs qui sont très caloriques. Après la perte de poids du fromage frais de chèvre peut être consommé en petite quantité.
5/ Les protéines sont celles des oeufs, du poisson, de la viande maigre de boeuf ou de cheval , et aussi quelques morceaux de poitrine de deux pattes (poulet, pintade…). Le gibier est une viande excellente pour maigrir. Les sauces pour le préparer si elles sont grasses et le pain pour les saucer non!
6/ Les matières grasses doivent être trouvées dans l'alimentation en particulier les poissons gras (maquereaux, anchois sardines, flétan), la part grasse de la viande même si les morceaux maigres sont recommandés, l'huile d'olive ou de colza en petite quantité ou mieux un avocat et quelques noix, noisettes en fin de repas.
7/ Les fruits seront consommés crus et entiers. Pour cela acheter des pommes non traitées afin de consommer la peau, de même pour les autres fruits qui peuvent être consommés avec la peau, kiwis, figues, pêches, abricots... Pas de sucre pas d'édulcorants et une cuillère à soupe de miel dans chaque tasse de thé vert le mâtin.
8/ les en-cas. Il faut éviter de se précipiter au bureau ou en ville sur les produits industriels au milieu de la mâtinée ou bien dans l'après midi. Pour cela achetez des fruits secs. Mangues, ananas, abricots dattes etc vont faire l'affaire il suffit d'une petite poche en plastique glissée dans le sac.
Avec ce régime il n'y a pas de calcul des rations, pas de pesage des quantités, vous mangez ce que vous voulez mais attention pas de gavage, on se respecte et dès que la sensation de satiété est perçue on arrête.
Au bout de six mois de régime la perte de poids est importante. D'autant plus importante que vous avez commencé à faire de l'activité physique favorisée par l'amaigrissement qui allège vos articulations et l'euphorie psychique qui résulte du constat que c'est possible, yes you can!
Mais il est aussi tout à fait indispensable de faire quelques mesures physiques: poids, tour de taille en cm, tension artérielle et fréquence cardiaque avant le premier lever. Ainsi que quelques dosages: glycémie, triglycérides, vitamine D, folates et vitamines B.
Ces recommandations s'appuient sur les données les plus récentes concernant les résultats objectifs des régimes méditerranéens ou bien hyperprotidiques et en particulier les régimes bas en hydrates de carbone c'est à dire en sucres de toute nature.


1 commentaire:

Anonyme a dit…

il me semble impossible de savoir puisque aucune sérologie n'est faites en pratique de ville car trop cher; toutefois on entend dire que certains patients vont faire des test dans les laboratoires de villes certains pour 2o euros d'autres "plus fiables " pour 80 euros.... il semble que les kits necessaire au dépistage de h1n1 ne sont que en CHU donc le reste est commerce!je n'ai pas de confirmation certaine de ceci mais il nous avait été dit que les test ne feraient qu'en CHU et pour les collectivité au delà de 3 cas ...