Google+ Followers

samedi 3 mai 2014

Atheroma and marathon

https://m.facebook.com/groups/57440891958?view=permalink&id=10152820981336959


L'athérome coronaire ou carotidien n'épargne pas les sportifs endurants en raison principalement et comme d'habitude en médecine parce que les traits génétiques sont très importants et ressurgissent dès qu'ils sont sollicités par des désordres métaboliques.
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1749-6632.2011.06091.x/pdf

Figure 4
Differential influence of physical activity (sedentary vs. active) on aorta oxidative-DNA damage (upper panel), aorta mitochondrial-DNA damage (middle panel), and survival time (lower panel) as related to GSTM1/T1 gene polymorphisms. Preventive effects of physical activity are mainly exerted in GSTM1/T1 double null subjects.
Je m'explique.
Le sportifs endurants ont très souvent des charges d'entrainement élevées. Ils ont donc une charge de radicaux libres importants pendant ces efforts prolongés. La production de ROS est normalment très bien gérée par l'organisme mais il y a des limites. Il y a aussi des facteurs génétiques comme les variants génétiques des gènes codant pour les enzymes de la neutralisation des ROS ou bien de la synthèse du gluthation qui peuvent créer une limite beaucoup plus basse chez certains individus. Ils consomment beaucoup de sucres rapides sans en avoir les conséquences en terme de poids mais il reste que ces apports glucidiques sont source de glycation des protéines et des lipides lors des pics de glycémie. Le process de glycation est athérogène. Par ailleurs le sucres rapides favorisent une inflammation de bas grade qui est aussi athérogène. mais il y a aussi d'autres facteurs.


http://evidencemag.com/cardio-heart-disease/




http://bmjopen.bmj.com/content/4/2/e004498.full



Higher calcifications scores
http://www.internalmedicinenews.com/fileadmin/content_pdf/imn/archive_pdf/vol43iss10/70523_main.pdf



Et pourtant l'activité physique est un puissant facteur de prévention du risque coronarien
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3873278/

An external file that holds a picture, illustration, etc.
Object name is pone.0083435.g001.jpg
Actual cardiovascular disease mortality by recreational physical activity score.
La sollicitation des voies naturelles de détoxification des PAH par la pollution, l’alimentation ou le travail dans des atmosphères enfumées peut jouer un rôle dans la tolérance aux efforts chroniques.
An external file that holds a picture, illustration, etc.
Object name is biochem-23-3-4-f1.jpg
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3900076/figure/f1-biochem-23-3-255-4/

Conclusion
La génétique étant pour l'instant l'équivalent d'une roulette russe il convient de raisonner holistiquement. Un sportif d'endurance ne peut pas s'exonérer d'une hygiene alimentaire approximative. Le sportif doit récupérer. Il doit s'alimenter en évitant un stress oxydatif (cuissons haute température, sucres rapides produits préparés) et respirer de même (tabac, pollution). Les suppléments sont sans effet prouvé.

Aucun commentaire: