Google+ Followers

lundi 1 avril 2013

Pourquoi s'intéresse-t-on à l'huile de palme ?

L'huile de palme est devenu un de ces boucs émissaires désigné sans jugement dont nous avons le secret. Mais qu'en est il exactement?

Pourquoi ces mises en cause?


1/ parce que dans les pays industrialisés les gouvernements se sont lancés dans une croisade contre le gras qui devient hystérique.
2/ parce que la Doxa nutritionnelle officielle voudrait qu'il existe de bonnes et de mauvaises graisses.

3/ parce que l'industrie comme les particuliers fait cuire ses produits avec du gras, c'est plus gouteux et augmente la quantité ingérée comme quand on ajoute du sucre ou du sel, ou les trois!


Examinons ces différents points.


1/ Il n'est pas exact que la consommation de graisse a augmenté au cours des 50 dernières années dans les pays industrialisés en particulier en Europe et plus spécifiquement en France. Dans ces conditions continuer à vouloir empêcher la population de manger du gras et non seulement erroné mais totalement improductif.

2/ s'agissant des bonnes et mauvaises graisses il faut souligner que la seule preuve solide scientifique qui existe au sujet de la nocivité des graisses est celle de l'athérogénicité dés graisses trans. Pour les autres graisses, qu'il s'agisse des graisses saturées, monoinsaturé, Polyinsaturé oméga six ou oméga trois les études sont très insuffisantes pour affirmer qu'une de ces graisses n'est pas bonne pour la santé.Tout au plus peut-on insister sur le nécessaire équilibre entre oméga six et oméga trois et souligner que la très grande prépondérance des graisses oméga six dans l'alimentation industrielle est peu favorable à la santé.

3/ on comprend dès lors pourquoi on s'intéresse à l'huile de palme. L'industrie agroalimentaire a fait un usage intensif dés graisses trans pendant de nombreuses années et ce pour des raisons techniques et économiques. La découverte de l'atherogenicite dés graisses trans à progressivement conduit l'industrie a changer de graisse dans ces préparations et ses produits. De surcroît rappelons que ce n'est pas le contenu en graisses qui est un sujet aujourd'hui mais l'excès de calories au regard de notre activité physique quotidienne...


Mais n'y a-t-il pas quand même un sujet avec l’huile de palme?

1/ Les écologistes des pays occidentaux ont mis en avant la déforestation. Une accusation qui ferait droit aux pays développés de réguler les politiques agricoles des pays producteurs d'huile de palme au nom de l'intérêt supérieur de la planète.  C'est en réalité beaucoup plus complexe que ces condamnations péremptoires et la réponse environnementale ne s'est pas faite attendre. Même Nutella a mis en place une production éco-responsable ... 

2/ Sur le plan nutritionnel il est habituel de lire uniquement des commentaires sur la composition en acides gras de l'huile de palme raffinée et particulièrement les acides gras saturés. 
Faut il rappeler et combien de fois encore que les graisses saturées ne sont pas associées aux maladies cardiovasculaires? Faut il le rappeler ici en France ou justement nous savons depuis le début de cette "lipid heart hypothesis" que nous avons un taux très bas de maladies cardiovasculaires alors que nous mangeons beaucoup plus de graisses saturées que les irlandais?

Plutôt que le contenu en graisse saturée de l'huile de Palme il est beaucoup plus important de s'attarder sur le raffinage et l'élévation thermique de l'huile de palme lors des process de cuisson.
1 l'huile de palme non raffinée est très riche en vitamines A et en phénols
2 l'huile de palme contient des graisses saturées mais aussi des graisses mono et polyinsaturés dont la cuisson à haute température produit des acides gras trans.
Nous y reviendrons...
Mettre en perspective ces différents éléments dans le cadre global de la prévention primaire et secondaire des maladies cardio-vasculaires est une approche holistique de la nutrition qui privilégie les résultats cliniques aux recommandations focalisées sur des critères au demeurant discutables puisque les graisses saturées ne sont pas associées à une augmentation des maladies cardio-vasculaires (MCV).
Les grands pourvoyeurs de MCV sont:
- le tabac fumé ou passivement inhalé
je rappelle qu'un fumeur passif a un risque beaucoup plus élevé toutes choses égales par ailleurs à quelqu'un qui est non fumeur et qui a un cholestérol des LDL élevé!
- l'hypertension artérielle liée à l'excès de sel, l'inactivité physique et au surpoids
- l'obésité, le diabète et l'inactivité physique qui sont liés à l'excès de calories et à l'excès de sucres rapides
- les aliments pro-inflammatoires, cuisson à haute température et acides gras trans, cuissons au barbecue, graisses polyinsaturées oméga 6, déficit en oméga 3 longue chaîne (poissons gras), alimentation industrielle exclusive (>80%) et déficit global en micronutriments.

http://dysnutrition.blogspot.fr/2010/02/un-changement-radical-dans-la-nutrition.html

http://dysnutrition.blogspot.fr/2012/05/saturated-fat-and-obesity-epidemy-no.html

http://dysnutrition.blogspot.fr/2010/02/graisses-saturees-et-atherome-cinquante.html

http://dysnutrition.blogspot.fr/2009/10/fromages-et-nutrition-about-cheeses-and.html





1 commentaire:

Nicolas Kokel a dit…

"parce que dans les pays industrialisés les gouvernements se sont lancés dans une croisade contre le gras qui devient hystérique."

Rhôoôôôôô ! Le gras devient hystérique :-)