Google+ Followers

samedi 27 août 2011

Magnésium et mortalité

L'alimentation dite moderne c'est à dire celle qui a suivi l'industrialisation et plus encore celle de l'après guerre de 39-45 est très riche en produits laitiers. Ces produits la plupart industriels contiennent du calcium en grande quantité, mais peu assimilable dans les os car il faudrait pour cela que nos contemporains aient une activité physique significative et une exposition solaire induisant de bon niveau de vitamine D ce qui n'est pas le cas.
Dans le même temps la consommation de végétaux foliaires (les feuilles de toutes sorte) a considérablement diminué nous privant d'un apport essentiel en magnésium. Ainsi notre rapport Calcium/Magnésium s'est inversé. Les conséquences sont une augmentation des maladies cardiovasculaires comme le démontrent Reffelman et coll.
Comment modifier ce rapport?
Premièrement en diminuant drastiquement les apports en produits laitiers. En effet il y a des effets connexes peu favorable des apports actuels en produits laitiers, l'abaissement du pH, l'augmentation du cholestérol des LDL et le déséquilibre du diabète pour les produits laitiers contenant du lactose c'est à dire ceux qui ne sont pas fermentés. 
Deuxièmement en augmentant les apports en végétaux foliaires, salades vertes et autres végétaux comme persil, céleri, choux et dérivés qui seront encore mieux consommés en quantité suffisante en ayant recours au juicing. Un jus de céleri/persil/et quelques feuilles de salade restant associés à une pomme ou une carotte est un apport fantastique en magnésium dès le mâtin. et en plus dans le persil assez de calcium de même qu'une alcalinité du jus ce qui est franchement plus favorable...
Troisièmement via une eau riche en magnésium et là il faut gouter les eaux pour savoir celle qui vous convient le mieux. faites le test après l'effort le Vichy ou le Perrier est très agréable alors qu'en fin de journée vous allez avoir soif d'une Hépar ou Rozana.
Ref
Reffelmann T, et al. Low serum magnesium concentrations predict cardiovascular and all-cause mortality.
Atherosclerosis (2011), doi:10.1016/j.atherosclerosis.2011.05.038
Etude épidémiologique observationnelle: mortalité et consommation de magnésium, Fig. 1. Hazard function (all-cause mortality) for participants with low Mg++ in comparison
with high Mg++ (log rank: p < 0.0001).


Aucun commentaire: