Google+ Followers

samedi 18 juin 2011

Subventionner l'achat de fruits et légumes avec de l'argent public?

C'est ce que fait la Mairie de la Madeleine avec des bons verts, l'état providence entre dans la cuisine.  Tout d'abord il faut se garder de ramener la question de la consommation à une question de pouvoir d'achat c'est entièrement faux. Les choix économiques sont des choix où interfèrent des facteurs culturels, la préférence pour le risque, la concurrence d'autres biens et services et l'éviction qu'ils peuvent exercer. Je ne souscris donc pas a priori à cette initiative mais il sera très intéressant d'en connaître les résultats dont j'espère qu'ils seront scientifiquement évalués. En particulier en vertu du principe selon lequel ce qui est gratuit n'a pas de valeur il sera très interessant de vérifier que ces fruits et légumes sont EFFECTIVEMENT consommés par la famille et non gaspillés, jetés ou revendus. A défaut il s'agira simplement d'une opération clientéliste.
http://www.aprifel.com/pdf/EQ109.pdf

Aucun commentaire: