Google+ Followers

mercredi 25 juillet 2012

Le sel un autre exemple de la malbouffe hospitalière

Les menus hospitaliers sont très riches en sel et d'ailleurs aussi en sucres rapides. Pas vraiment approprié. Pourtant il serait facile d'externaliser la production et d'imposer au prestataire de respecter des critères simples, disponibles et recommandés par ailleurs sur les sites gouvernementaux de santé publique.
Citoyens faites ce que je ne fais pas et silence dans les rangs...
En attendant les changements diminuons les durées de séjour et en particulier augmentons le rapport entre ambulatoire et hospitalisation traditionnelle...
  1. Arcand J, Steckham K, Tzianetas R, et al. Evaluation of sodium levels in hospital patient menus. Arch Intern Med 2012; DOI: 10.1001/archinternmed.2012.2368. Available at: http://archinte.jamanetwork.com/journal.aspx. 1262843
  2. Bibbins-Domingo K. A call to our hospitals: Please hold the salt! Arch Intern Med 2012; DOI: 10.1001/archinternmed.2012.3466. Available at: http://archinte.jamanetwork.com/journal.aspx. Abstract

Aucun commentaire: