Google+ Followers

jeudi 22 octobre 2015

Toujours le sucre mais vous le savez c'est écrit sur presque tous les produits...

Il arrive que l'on soit un peu étonné de la naiveté de certains journalistes... 
Sur le sucre ajouté cette naiveté est partagée par nos concitoyens qui ne lisent pas les ingrédients contenus dans les produits qu'ils achètent car ils sauraient que l'inondation à petit débit est un fait. Pas plus qu'ils ne lisent les recommandations pour les médicaments ou bien qu'ils ne lisent le programme des hommes politiques pour lesquels ils votent...

http://www.bilan.ch/catherine-nivez/sucre-verite-acide

Après il y a le mythe naturaliste:
"Ce sucre artificiel (qui n’a rien à voir avec le fructose des fruits)" 

Si, si le fructose du maïs des fruits ou de la synthèse chimique sont les mêmes molécules...

"Les Etats-Unis ont inventé le "fructose de maïs" pour exploiter au maximum leur stock de maïs. C’était économiquement intelligent."

Non, non pas intelligent but heavily subsidised. Like in Europe and singulièrement en France ou le maïs demande une grande quantité d'eau et de pesticides.

"La chimiste américaine voit dans le sucre «  l’héroïne légale de l’alimentation familiale »."
En réalité il faut comparer cliniquement, il est beaucoup plus facile de se passer de sucre que d'héroïne. Fin de l'histoire, on ne gagne pas à surdimensionner une vérité car cela en fait une propagande. Oui certains sont plus dépendant du sucre pur que d'autres comme pour la caféine ou l'alcool ou me^me l'héroïne mais le niveau de dépendance n'est pas le même et l'héroïne impacte beaucoup plus le fonctionnement du cerveau car c'est un neurotransmetteur alors que le sucre est un nutriment.

Aucun commentaire: